La valeur des bourgeons

 

Vous connaissez la gemmothérapie ? Aussi appelée phytoembryothérapie, c'est l'art et la manière d'utiliser des macérats de bourgeons pour améliorer sa santé.

 

D'accord, mais pourquoi utiliser les bourgeons ? Parce que c'est une entité réduite, un tout petit morceau de matière. Et pourtant leur énergie est très grande, car ils renferment en eux tout le potentiel de développement de la plante, à la fois son histoire passée et sa promesse d'avenir. Ils cachent, profondément sous leurs écailles, un méristème, composé d'un ensemble de cellules non différenciées, qui ont le potentiel de devenir n'importe quelle partie de la plante. Comme pour le gland ou pour le chêne, le bourgeon possède toute la manifestation de la lignée de son espèce, seuls diffèrent leur stade de développement et leur densité. C'est pourquoi on utilise la gemmothérapie comme source informationnelle.

 

Pour obtenir l'information la plus puissante, on cueille le bourgeon au moment où son environnement l'a "activé", juste avant qu'il n'exprime tout son devenir et sa spécialisation. Il existe plusieurs façons d'en extraire les composés. La plus commune consiste en une macération dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine. On prendra ensuite 1 à 30 gouttes de ce mélange pour restaurer des déséquilibres d'ordre physique, physiologique ou émotionnel. C'est une méthode douce et puissante, qui présente l'avantage d'être adaptée à tous (y compris aux bébés et aux femmes enceintes).

 

C'est une thérapeutique cohérente et intégrative, qui fait appel à des essences locales, des arbres auprès desquels nous avons évolué et grandit, avec qui nous partageons le même paysage, les mêmes ressources, le même climat... Elle raconte notre histoire commune. Notre interdépendance. Elle nous rappelle encore une fois leur importance et l'urgence de leur redonner leur place dans notre environnement.

 

Merci à la ferme des Mawagits pour leur énergie débordante et leur environnement si riche qui offre tant de diversité.

Merci aux amis pour leurs petites mains, leurs sourires et leurs photos.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0